Numérisation des entreprises

Un plan d’aide à la transition numérique des entreprises est à l’étude.

Un plan d’aide à la numérisation des entreprises est à l’étude par le ministère des finances et le secrétaire d’état chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, #CédricO.
Ce plan ambitieux vise à aider les #TPE et #PME à se doter de sites internets et sites de ventes en ligne dans l’avenir. Nous suivrons avec un grand intérêt cette annonce.

En France, au 31 décembre 2010, 76 % des entreprises étaient présentes sur les réseaux sociaux et 69 % possèdaient un site Internet. 26 % des entreprises indiquaient vendre des produits et des services sur leur site web. Quant aux PME, elles se dotent plus facilement d’un site web (84 %) et elles sont 28 % à se référencer sur des sites tiers.

Quel investissement pour une présence en ligne efficace ?

Les chefs d’entreprise recherchent un juste équilibre entre l’investissement financier, le temps consacré à la présence sur internet et le retour sur investissement attendu :

  • 63 % des entreprises investissent moins de 200 EUR par an pour leur présence sur Internet ;
  • 24 % entre 300 EUR et 1000 EUR par an ;
  • 9 % entre 1000 et 5000 EUR
  • Et 5 % plus de 5000 EUR par an.

Le temps dédié à la présence en ligne est foncièrement différent suivant la taille de l’entreprise :

  • 45 % des TPE PME y consacrent 1h par jour ;
  • 32 %, 1h par semaine ;
  • 17 % ,1h par mois ;
  • Et 7 %, 1h par an.

Sur ces mêmes segments de chiffrage pour le site de l’entreprise : 61 % des TPE affirment ne pas y consacrer plus d’une heure par semaine et 27 % à le faire au moins 1h par mois. Pour une PME, les résultats sont respectivement pour la même durée horaire de 51 % et 23 %. Autrement dit, plus une entreprise compte d’employés, plus la société est active sur Internet.

Chiffre d’affaires généré via Internet

Près de 60 % des répondants ne savent pas quelle part de leur chiffre d’affaires est réalisée grâce au web ou de façon marginale. 17 % des entreprises pensent que le chiffre d’affaires généré avec une activité en ligne se situe entre 10 et 30 %. Enfin, 28 % des sociétés ayant répondu au test déclarent que le chiffre d’affaires réalisé avec internet se situe entre 31 et 50 %.